Lydie B.

Conseillé par (Libraire)
13 juin 2024

Tradition et sens de l'honneur

Sur les rives du fleuves Shinano, la famille Ozu a établi une brasserie d’alcool de riz depuis huit générations. Dès son quatorzième anniversaire, Ibuki sait qu’elle ne vendra pas du saké. Elle ne sera pas la neuvième génération de brasseur. La jeune femme veut devenir samouraï. Pourtant le Japon est entré dans la voie de la modernité. Les samouraïs n’y ont plus leur place. Leur état d'esprit et leurs valeurs disparaissent. Rebelle, travestie en homme, Ibuki quitte son père pour rejoindre Akira Sohô, un illustre guerrier. La route sera très longue et périlleuse. Le grand maître lui enseignera la voie du sabre mais la voie du thé sera son destin.
Une poétique histoire de traditions, de destins et de sens de l’honneur.

Conseillé par (Libraire)
21 mai 2024

le clair et l'obscur

Au nord de l’Italie, au pied du Mont Rose, là où la Sesia prend naissance, Fredo et Luigi ont grandi dans la maison familiale. Des frères que tout sépare comme le mélèze et le sapin que leur père avait plantés à leur naissance. L’ainé resté au pays est garde forestier dans la superbe nature de la Valsesia alors que Fredo, le mauvais frère, après plusieurs années de prison, s’est exilé au Canada. A la mort du père, Luigi rêve de retaper sa vieille cabane dans la montagne pour y vivre avec sa femme et le bébé qu’ils attendent. La présence de Fredo est nécessaire pour racheter ses parts. Mais le retour au pays est difficile. L’alcool et la colère rendent les relations tendues voire violentes.

Dans des terres rudes et sauvages, Paolo Cognetti confronte avec brio ses personnages tel chien et loup, le clair et l’obscur, à l’image des hommes depuis la nuit des temps.

Conseillé par (Libraire)
21 mai 2024

"la règle du Mikado, agir seul sans en effleurer d'autres"

Erri de Luca a l’art de nous inviter à la réflexion avec une grande délicatesse et beaucoup de poésie. C’est évidemment le cas pour son nouveau titre, Les règles du Mikado. L’auteur nous emmène à la rencontre d’un randonneur qui a installé sa tente dans la montagne à la frontière italo-slovène. Il voit sa quête de solitude perturbée par une jeune gitane fuyant sa famille à cause d’un mariage forcé avec un homme de trente-cinq ans son aîné. Elle a déshonoré sa famille, et ne peut revenir chez elle sans risque pour sa vie.

Un dialogue s’engage entre le vieil horloger et sa protégée. Il lui enseigne les règles du jeu de Mikado comme une façon d’interpréter le monde. Un mauvais choix peut provoquer l’effondrement de l’édifice.

Les règles du Mikado se lit tel un conte d’une grande humanité sur les engagements de chacun, la liberté, la confiance et l’importance de savoir tendre la main.

Conseillé par (Libraire)
10 mai 2024

Sublime mais diabolique sommet !

En s’inspirant d’une histoire vécue, Alexandre Duyck a imaginé l’histoire d’un couple qui disparaît en août 1942. Joseph est cordonnier, il a quelques bêtes dans les alpages comme beaucoup dans son village. Il aime la solitude des sommets. Il connait sa montagne et ses 3000 mètres de dénivelé dans les moindres détails. Louise est institutrice. Avec Joseph, ils forment un foyer heureux autour de leurs quatre enfants. Pour leurs treize ans de mariage, Louise ne veut rien d’autre que monter là-haut ! Accompagner Joseph au chalet, ce sera non négociable comme un caprice ou plutôt un défi. Malgré les douze heures de marche, les risques et la fatigue, rien ne la fera changer d’avis. Louise veut être à ses côtés pour deux jours de vacances, seuls au monde. La montagne est certes d’une merveilleuse beauté pourtant elle se transforme rapidement en cauchemar lorsque l’orage arrive.
Un roman bouleversant écrit avec talent, tendresse et poésie.

21,50
Conseillé par (Libraire)
13 février 2024

Au rythme d'un cheval fougueux

Amina Damerdji nous plonge dans l’Algérie des années 90, dans la violence de la décennie noire. La famille Bensaïd se raconte à travers le regard de Selma. Une jeune femme en devenir, passionnée d’équitation, indissociable de Sheïtane, cheval sans grâce que la maltraitance a rendu rétif, toujours sur ses gardes, voire extrêmement dangereux. Seule Selma peut le maitriser. Un parallèle se profile entre la violence politique et l’étalon farouche que seul l’amour peut dompter. La vie quotidienne de la famille s’expose aux horreurs de la guerre civile. Si Brahim, le père de Selma s’oppose à son jeune frère Hicham, c’est tout l’idéal familial de la grand-mère qui menace de s’effondrer. Un roman rythmé par de courts chapitres souvent haletants, au galop, d’où va émerger un monde inexorablement différent.