Ah ! ça ira...
EAN13 : 9782330053604
ISBN :978-2-330-05360-4
Éditeur :Actes Sud
Date Parution :
Collection :ROMANS, NOUVELLES
Nombre de pages :426
Dimensions : 21 x 11 x 3 cm
Poids : 406 g
Langue : français
Langue originale : français

Ah ! ça ira...

De

Autre version disponible :

Ebook - Actes SudEn stock9,99 €


En 2016 Antoine Léon est arrêté, il est condamné à vingt-et-un ans de prison. En 2037, le groupe des 68 s’installe dans le jardin Marcel Proust à Paris. Ces jeunes gens ne veulent plus de cette démocratie nauséabonde et violente. Leur histoire est celle du passage à l’acte qui ne serait plus issu d’une idéologie mais bien du vécu de l’individu, celui d’un être simple, d’un quidam, d’un vivant. Celui d’un être qui marche puis court vers la possibilité du sursaut. Un sursaut qui enfin se décuple et qui pourrait bien – après la violence du politique et du militantisme, véritable posture citoyenne – enfin changer le monde.

Denis Lachaud (Auteur) a également contribué aux livres...

Les Métèques

Les Métèques

Denis Lachaud

Actes Sud

En stock, expédié aujourd'hui 19,00 €
Le rayon fille

Le rayon fille

Denis Lachaud

Actes Sud

Indisponible sur notre site
J'apprends l'hébreu

J'apprends l'hébreu

Denis Lachaud

Actes Sud

En stock, expédié aujourd'hui 7,70 €
L'homme inépuisable

L'homme inépuisable

Denis Lachaud

Chemin De Fer

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,50 €
J'apprends l'hébreu

J'apprends l'hébreu

Denis Lachaud

Actes Sud

En stock, expédié aujourd'hui 18,80 €
Le vrai est au coffre, roman

Le vrai est au coffre, roman

Denis Lachaud

Actes Sud

En stock, expédié aujourd'hui 7,00 €
En savoir plus sur Denis Lachaud

2 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Changer le monde

4 étoiles

Par . (Librairie Papeterie Aux Lettres de Mon Moulin)

Denis Lachaud aime « inventer un monde », et nous entraîne malgré nous dans cette aventure.
Son roman commence aujourd’hui et nous projette en 2037. Les deux personnages centraux sont un homme Antoine et sa fille Rosa, qui ont un objectif commun « renverser le statu quo ».
Antoine fait partie d’un groupe révolutionnaire, qui enlève le président de la république. L’objectif du groupe est de faire se soulever le peuple contre la classe dominante qui gouverne la France depuis des décennies à son seul profit.
Suite à l’échec de l’action, le groupe passe du rang de révolutionnaire à celui de terroriste, et le peuple ne le suit plus.
Pourchassé, Antoine est arrêté, jugé et emprisonné à perpétuité, sa fille Rosa est âgée de huit ans.
L’auteur nous fait pénétrer dans l’univers carcéral d’Antoine. De l’isolement à la promiscuité, nous sommes avec Antoine.
Dès sa majorité, Rosa rend visite à son père chaque semaine jusqu’à sa sortie de prison.
Après 21 ans d’emprisonnement, Antoine obtient la liberté conditionnelle. Il sort de prison en 2037. Rosa est là pour l’accompagner dans sa réinsertion.
Antoine, peu à peu, essaie de trouver une place dans la société qu’il ne reconnait plus.
Il constate rapidement que les inégalités existent toujours, que son combat n’est pas terminé. Il va rencontrer plusieurs personnages, qui à leur manière se battent contre les injustices. Il va partager leur quotidien pour essayer de construire un monde meilleur pour tous.
Ecrit avec beaucoup de réalisme et de perspicacité, ce roman d’investigation nous interpelle.
En refermant le livre, une seule envie nous envahit « voir le monde changer », pour que la réalité ne rattrape pas la fiction de Denis Lachaud.
« Ah ! ça ira… », à lire obligatoirement, et à faire lire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par .

Par un calme matin parisien, un groupe armé enlève le président de la république. Ils se disent révolutionnaires, se font appelés Saint-Just, Robespierre ou Marat. Ils refusent le système en place et militent pour un monde plus juste. Au bout d'une semaine, ils exécutent le président et l'abandonnent dans le coffre d'une voiture. Si leurs idées ont pu convaincre un temps les français de se rallier à leur cause, avec cet assassinat, ils perdent la sympathie du public. Et Saint-Just, de son vrai nom Antoine Léon, a aussi perdu sa famille. Chloé n'a pas supporté ses mensonges et sa dissimulation, elle l'a chassé de leur appartement sans que jamais il n'avoue son appartenance au réseau Ventôse. De fait, il est aussi séparé de sa fille Rosa. Un an après les faits, alors qu'il va chercher Rosa, il est arrêté par les forces de l'ordre. Jugé, il est condamné à perpétuité et placé en QHS. Il restera vingt ans en prison. Quand il sort, en 2037, Rosa l'attend. Professeure dans un collège, elle vit en colocation avec Rufus, son ami de toujours. Pour Antoine, il s'agit de s'adapter et de se reconstruire...

Anticipation, dystopie, utopie ? Les spécialistes sauront, le lecteur lambda n'a que faire des catégorisations. Ah ! ça ira est avant tout un roman profondément humaniste, réaliste et moderne. Fort de ses personnages attachants, ce récit raconte un futur proche peu reluisant mais très plausible qui surfe sur les événements d'aujourd'hui : crises économique et énergétique, afflux massif de migrants, abandon des banlieues et montée en puissance des ''indignés''. L'engagement, au coeur du roman, marqué dans le passé par des actions violentes, s'est déplacé vers des actes citoyens, plus pacifistes, relayés par les réseaux sociaux. L'avenir vu par Denis LACHAUD est plutôt morose, voire anxyogène, et pourtant son roman est plein d'optimisme, porteur d'un message de solidarité, d'espoir. La société peut changer si le peuple reprend la main ! L'idée peut sembler naïve mais elle fait son chemin ici et maintenant, en Espagne, en Grèce et pourquoi pas en France... Une nouvelle forme de démocratie est en marche. Ah ! ça ira vibre de cet élan citoyen, de tous ces possibles à explorer. Un roman dans l'air du temps, terriblement attachant et entraînant. Un coup de coeur !