L'Harmonie des sphères
EAN13
9782020485708
ISBN
978-2-02-048570-8
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
SCIENCE OUVERTE
Nombre de pages
283
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
355 g
Langue
français
Code dewey
520
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Harmonie des sphères

De

Seuil

Science Ouverte

Offres

De formation scientifique et musicale, Dominique Proust est ingénieur de recherches au CNRS, et astrophysicien à l'Observatoire de Meudon. Ses travaux, menés avec les grands télescopes internationaux et spatiaux, ont concerné la physique stellaire et l'évolution galactique avant de s'orienter vers la cosmologie observationnelle. Organiste de l'église Notre-Dame de l'Assomption à Meudon, il a donné des concerts en Europe, au Canada, en Amérique du Sud, en Australie, ainsi qu'à Radio France.«Sous la démarche scientifique d'exploration du cosmos, deux grandes questions. Il y a d'abord la célèbre interrogation de Leibniz : Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Il y a ensuite : Pourquoi ce quelque chose a-t-il évolué de son état de chaos initial voici quinze milliards d'années, jusqu'à l'état extraordinairement organisé dans lequel nous le trouvons aujourd'hui ?Il est extrêmement significatif à cet égard de constater le rôle que la musique a joué dans la naissance de la science. En étudiant les relations entre les sons et la longueur des cordes vibrantes, Pythagore a eu l'intuition de l'importance des nombres dans l'explication du monde réel.La seconde interrogation pourrait ainsi se reformuler : Pourquoi y a-t-il de la musique plutôt que du bruit ? Cette question met en parallèle l'activité de la nature tout au long de l'évolution cosmique et l'élaboration d'œuvres musicales par les créateurs humains tout au long de l'histoire connue de la musique.Dominique Proust nous invite à une vaste fresque historique dans laquelle il met constamment en rapport ces deux activités, en nous montrant leurs relations intimes mais aussi leurs différences. Le but n'est pas d'expliquer d'une façon réductive, mais plutôt de raconter cette double aventure par laquelle le monde devient plus riche, plus beau.»Hubert Reeves AstrophysisienDe Pythagore qui expliquait la mécanique céleste cinq siècles avant notre ère en associant à chaque planète une note de la gamme, aux sondes spatiales Voyager transportant des témoignages musicaux de notre monde vers d'hypothétiques civilisations dans les profondeurs interstellaires, la dualité du cosmos et de la musique défie le temps. C'est dans cette analogie que notre monde contemporain semble avoir puisé une bonne partie de ses ressources.
S'identifier pour envoyer des commentaires.