La planète tu sauveras !, Le petit livre vert de l'écologie bête et méchante
EAN13
9782366722161
ISBN
978-2-36672-216-1
Éditeur
Plume de Carotte
Date de publication
Nombre de pages
155
Dimensions
21 x 15 x 1 cm
Poids
376 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La planète tu sauveras !

Le petit livre vert de l'écologie bête et méchante

De

Plume de Carotte

Offres

Enfin le pastiche que l'on attendait pour souffler un peu face à l'écologiquement correct
Il fut un temps où l'écologie était joyeuse, légère, pleine d'optimisme et de fraîcheur. Elle a lentement glissé dans un sommeil profond. Elle s'est réveillée avec une gueule de bois même pas issue de forêts gérées durablement. Quelques dizaines d'années plus tard, l'écologie est même devenue obligatoire, moralisatrice et culpabilisante, avançant bien souvent avec le faux-nez du greenwashing. Il était temps de la tourner en dérision pour contribuer à la rendre plus humaine. En cette époque où il faut être plus bio que bio, où l'on se sent pris pour un terroriste parce qu'on n'a pas de compost chez soi, ce livre est un vrai pastiche pour souffler un peu face à l'écologiquement correct !
Un peu d'humour et de recul pour au final mieux faire passer le message, ça se tente, non ?
Extraits :
" Allez dire à un végan qu'il mange malgré lui une bonne quantité d'insectes présents dans l'alimentation stockée, et vous verrez poindre un léger malaise. S'il a appris récemment que les plantes communiquent entre elles et que certains entrent en communion, il est à deux doigts de l'AVC. "" Plutôt que vous déplacer en voiture pour aller dans les magasins, favorisez la vente à distance. Les livres, les disques, les meubles, les vêtements, mais aussi les aliments périssables ou non : tout est disponible sur le net en quelques clics. Et tout arrive chez vous en un temps record, livré... ben, en voiture. "" À l'heure où l'on distribue des aides pour changer les fenêtres ou parfaire l'isolation de la maison, on pourrait envisager de donner une prime de non-installation de la climatisation. Je m'inscris. Avec le pognon, je m'achèterai une Peugeot 403. Ça c'était de la bagnole. "" Au secours, nos poubelles débordent, lit-on régulièrement dans les magazines. Il suffit de bien ranger ses ordures, et si une poubelle ne suffit pas, d'en mettre une seconde en service, c'est ce que j'ai fait. Faut vraiment tout dire aux gens, c'est désespérant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.