Qui est le chevalier noir ?, Batman à travers les âges
Éditeur
Third Editions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Qui est le chevalier noir ?

Batman à travers les âges

Third Editions

Offres

  • AideEAN13 : 9782377842599
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    11.99

Autre version disponible

**Découvrez cette analyse de Batman, le premier super-héros humain qui s'élève
au niveau des dieux et qui marquera une nouvelle génération de héros.**

Batman est le plus intéressant des super-héros. Il ne s’agit pas, en disant
cela, de prendre position dans la guerre éternelle opposant les fanatiques de
Marvel à ceux de DC Comics ni de comparer sa musculature à celle de Superman,
mais de souligner tout ce qu’il synthétise en termes de représentations,
d’enjeux, d’histoire éditoriale des super-héros, alors même qu’il occupe une
place singulière dans le panthéon de cette mythologie moderne. Il est donc
temps de scruter les visages de la chauve-souris sous le masque, de mettre en
lumière le dark knight, de se demander : « Qui est Batman ? »

**Analyser Batman, c'est également analyser quatre-vingt ans d'histoire
éditoriale, sociale et politique, ainsi que les représentations les plus
contradictoires : du terroriste et du fascite au résistant et à l'ultime
défenseur d'un idéal démocratique, du milliardaire au héros christique...
Siegfried Würtz se lance dans cette aventure et décrypte les symboles incarnés
par la chauve-souris.**

EXTRAIT

Dès leur création, les comic books sont méprisés : leur médiocre qualité
matérielle, leur bas prix, la concision et la platitude de leurs histoires,
imagées de surcroît, en faisaient un art fondamentalement populaire, réservé à
un lectorat désargenté et inculte. Leur succès grandissant inquiète donc ceux
qui, effrayés que cette « sous-littérature » n’éloigne les enfants des vrais
livres, craignent que leur violence ne les contamine - un discours que l’on
connaît bien aujourd’hui encore, se rapportant désormais aux manga, aux
dessins animés japonais ou aux jeux vidéo. Si l’on croit constater une montée
de la délinquance, elle ne peut certainement pas venir des activités
florissantes de la mafia, du climat antisémite, homophobe, anti-japonais,
anti-rouge qui règne dans la société, de la ségrégation raciale, de la guerre
en Europe puis du retour des soldats, victorieux, mais témoignant des horreurs
du nazisme ! Non, seuls des clowns costumés faisant régner la loi en donnant
d’assez inoffensifs coups de poing, dans une forme de divertissement ravissant
l’imaginaire enfantin, peuvent être à l’origine de toute la violence du monde
!

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Siegfried Würtz** est chercheur en littérature comparée et prépare une
thèse intitulée Dieu est fasciste. Enjeux politiques, moraux et religieux de
la représentation du lien entre pouvoir et responsabilité dans le comics
états-unien de super-héros omnipotents. Il consacre conférences et articles à
ses objets d’étude et passions (l’art séquentiel, le cinéma, le jeu vidéo et
de société), dans des revues et événements universitaires ou dans des
festivals et sur des blogs (Vonguru, Comics have the power, Superpouvoir,
etc.).
S'identifier pour envoyer des commentaires.