Le Ciel par-dessus le toit
EAN13 : 9782072858604
ISBN :978-2-07-285860-4
Éditeur :Gallimard
Date Parution :
Collection :Blanche
Nombre de pages :128
Dimensions : 21 x 20 x 1 cm
Poids : 178 g
Langue : français

Le Ciel par-dessus le toit

De

«Sa mère et sa sœur savent que Loup dort en prison, même si le mot juste c’est maison d’arrêt mais qu’est-ce que ça peut faire les mots justes quand il y a des barreaux aux fenêtres, une porte en métal avec œilleton et toutes ces choses qui ne se trouvent qu’entre les murs.
Elles imaginent ce que c’est que de dormir en taule à dix-sept ans mais personne, vraiment, ne peut imaginer les soirs dans ces endroits-là.» Comme dans le poème de Verlaine auquel le titre fait référence, ce roman griffé de tant d’éclats de noirceur nous transporte pourtant par la grâce de l’écriture de Nathacha Appanah vers une lumière tombée d’un ciel si bleu, si calme, vers cette éternelle douceur qui lie une famille au-delà des drames.

Nathacha Appanah (Auteur) a également contribué aux livres...

Tropique de la violence

Tropique de la violence

Nathacha Appanah

Sarbacane

Indisponible sur notre site
Une année lumière

Une année lumière

Nathacha Appanah

Gallimard

Indisponible sur notre site
Tropique de la violence

Tropique de la violence

Nathacha Appanah

Folio

En stock, expédié aujourd'hui 6,90 €
Genie et Paul

Genie et Paul

Natasha Soobramanien

Gallimard

Indisponible sur notre site
Petit éloge des fantômes

Petit éloge des fantômes

Nathacha Appanah

Folio

Indisponible sur notre site
Tropique de la violence

Tropique de la violence

Nathacha Appanah

Gallimard

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Nathacha Appanah

Vidéo

Nathacha Appanah était l'invitée de La Galerne le 16 octobre 2019 pour présenter son roman Le ciel par-dessus le toit (éditions Gallimard).

5 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Envoûtant !

5 étoiles

Par . (Librairie Papeterie Aux Lettres de Mon Moulin)

"Le ciel par-dessus le toit", ce titre tiré d'un poème de Verlaine, nous ouvre ici un conte familial qui pourrait être d'une grande noirceur, habité de violences sourdes. Mais Nathacha APPANAH y fait naître une profonde douceur, où se révèle peu à peu un amour indéfectible entre une mère et ses enfants.
Eliette, était une petite fille tellement belle que ses parents n'avaient qu'un seul souhait, la mettre en avant et l'exposer aux yeux de tous. Devenue transparente, la fleur s'est refermée pour devenir un cœur sec muré dans le silence.
À ses enfants, elle donnera, symbole de liberté, des prénoms d'oiseau et de fauve. Pourtant ils ne trouveront leur place dans ses bras qu'après la grave bêtise de Loup et son enfermement dans une maison d'arrêt au dessus de laquelle le ciel bleu comme la mer présage d'un avenir meilleur où l'amour, même imparfait, leur offre son plus beau sourire.

Commentaires des libraires

4 étoiles

Par .

Que j’aime l’écriture de Natacha Appanah !
Elle a l’art de mettre de la douceur et de la poésie dans des situations bien noires.
Phénix, ex Eliette, a deux enfants.
Loup, son fils, doux et spécial, est en prison pour avoir fait 700 kilomètres sans permis avec la voiture de sa mère.
Il voulait rejoindre sa sœur Paloma, partie de la maison depuis dix ans.
Chaque personnage a un parcours difficile et traumatisant..
L’empathie du lecteur est en marche.
Malgré ces vies éprouvantes, ce n’est pas une lecture négative.
C’est le troisième roman de Natacha Appanah que je lis.
Il y est toujours question d’adolescences difficiles traitées avec tact et délicatesse.
Les histoires et les personnages y sont à chaque fois complètement différents, et c’est toujours très beau.

Le ciel par dessus le toit

5 étoiles

Par .


Après avoir volé la voiture de sa mère, Loup est en garde à vue. Il a roulé à contresens sur l'autoroute et provoqué un accident, Comment en est-il arrivé là ? Qu'est-ce qui a bien pu pousser ce jeune homme craintif, un peu autiste, à sortir de sa bulle ? Natacha Appanah remonte le fil de l'histoire familiale pour nous dévoiler petit à petit l'histoire de chacun : Phénix la mère, Paloma la soeur et Georges le grand-père. Roman de la filiation, du poids de l'héritage familiale, "Le ciel par-dessus le toit" est porté par une écriture simple et épurée qui donne toute sa beauté aux personnages.

famille, vie moderne

5 étoiles

Par .

Ce que j’aime dans les romans de Natacha Appanah, c’est qu’à chaque fois, elle nous emmène dans un univers différent.

Celui-ci est très dur, à l’image de la vie des personnages.

Il y a Eliette, devenue Phenix à la suite de l’indifférence et de la violence de ses rapports avec ses parents. Elle élève seule ses deux enfants dans une casse.

Il y a Paloma, sa fille au nom d’oiseau, qui a fuie la maison de sa mère.

Il y a Loup, le jeune frère, qui court pour fuir cette vie.

Et pourtant il y a un ciel au-dessus de ce toit qui n’existe pas.

Un roman qui a résonné longtemps en moi par ce qu’il raconte d’une certaine histoire familiale.

L’image que je retiendrai :

Celles des couleurs bleu et jaune, omniprésentes.

Quelques citations :

"il faut bien, un jour, arracher à coups de dents sa place au monde." (p.46)

"C’est ça alors qu’il tenait si loin de lui, cette vérité bestiale qui nous transforme, qui nous accomplie, qui nous dépasse ?" (p.73)

"Je ne supportais pas cette vie-là, je me sentais comme une poupée mécanique dans sa boîte en plastique qu’on rangeait sur une étagère…" (p.88)

"je suis venue ici parce que parfois il faut savoir pour pouvoir continuer à vivre." (p.123)

https://alexmotamots.fr/le-ciel-par-dessus-le-toit-natacha-appanah/

Un texte âpre et émouvant.

5 étoiles

Par .

Dans ce nouveau roman Natacha Appanah explore les liens familiaux, la question de la transmission et le poids de nos histoires passées.
Elle nous questionne sur la difficulté à aimer "bien", à aimer "juste", sur l'intranquillité de l'amour parental et filial.
Un texte âpre et émouvant.