Les Mal-Aimés
EAN13 : 9782226436726
ISBN :978-2-226-43672-6
Éditeur :Albin Michel
Date Parution :
Collection :A.M. ROM.FRANC
Nombre de pages :336
Dimensions : 21 x 14 x 2 cm
Poids : 404 g
Langue : français

Les Mal-Aimés

De

19.50€
Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !
1884, aux confins des Cévennes. Une maison d'éducation surveillée ferme ses portes et des adolescents décharnés quittent le lieu sous le regard des paysans qui furent leurs geôliers.

Quand, dix-sept ans plus tard, sur cette terre reculée et oubliée de tous, une succession d'événements étranges se produit, chacun se met d'abord à soupçonner son voisin. On s'accuse mutuellement du troupeau de chèvres décimé par la maladie, des meules de foin en feu, des morts qui bientôt s'égrènent... Jusqu'à cette rumeur, qui se répand comme une traînée de poudre : « ce sont les enfants qui reviennent. » Comme si le bâtiment tant redouté continuait de hanter les mémoires.

Porté par une écriture hypnotique, le roman de Jean-Christophe Tixier, portrait implacable d'une communauté rongée par les non-dits, donne à voir plus qu'il ne raconte l'horreur des bagnes pour enfants qui furent autant de taches de honte dans l'Histoire du XXe siècle.

Jean-Christophe Tixier (Auteur) a également contribué aux livres...

En plein vol

En plein vol

Manon Fargetton, Jean-Christophe Tixier

Rageot Editeur

Indisponible sur notre site
Bienvenue au 50 ! Un papillon dans la tête

Bienvenue au 50 ! Un papillon dans la tête

Jean-Christophe Tixier

Rageot Editeur

Indisponible sur notre site
Les Initiés - La promesse de Lylas

Les Initiés - La promesse de Lylas

Jean-Christophe Tixier

Rageot Editeur

En stock, expédié lundi 7,90 €
Les Initiés - Fugitifs dans la nuit

Les Initiés - Fugitifs dans la nuit

Jean-Christophe Tixier

Rageot Editeur

En stock, expédié lundi 7,90 €
Les Initiés - Tomas et le réseau invisible

Les Initiés - Tomas et le réseau invisible

Jean-Christophe Tixier

Rageot Editeur

En stock, expédié lundi 7,90 €
Lancer l'alerte

Lancer l'alerte

Jean-Christophe Tixier

Rageot Editeur

En stock, expédié lundi 14,90 €
En savoir plus sur Jean-Christophe Tixier

Événement lié

Soirée Lecture-Dédicace Rencontre avec Jean-Christophe TIXIER pour ' Les mal aimés '

Soirée Lecture-Dédicace Rencontre avec Jean-Christophe TIXIER pour " Les mal aimés "

A 18h00 Dédicaces Lecture à partir de 19h Réservation conseillée

vendredi 21 juin 2019 à 18h00, Aux Lettres de mon Moulin

1884, aux confins des Cévennes. Une maison d’éducation surveillée ferme ses portes et des adolescents décharnés quittent le lieu sous le regard des paysans qui furent leurs geôliers. Quand, dix-sept ans plus tard, sur cette terre reculée et oubliée de tous, une succession d’événements étranges se produit, chacun se met…

En savoir plus

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Le passé ne peut s'effacer !

5 étoiles

Par . (Librairie Papeterie Aux Lettres de Mon Moulin)

Roman noir qui réhabilite les Mal-aimés que sont les enfants incarcérés au bagne de Vailhauquès, une maison de correction pour enfants qui a été fermée en 1884.
Cette colonie agricole pénitentiaire, comme on les appelait à l’époque, a réellement existé dans les Cévennes comme dans d’autres endroits en France. C’étaient des maisons de redressement où de jeunes délinquants étaient emprisonnés pour vols ou de petits délits, parfois même c’était le père qui faisait interner son garçon un peu trop rebelle. Les jeunes y subissaient les pires châtiments, ils sont traités comme des esclaves et nombreux sont ceux qui y laissent la vie bien avant d’atteindre l’âge adulte.
Dans « Les Mal-Aimés » Jean-Christophe TIXIER a imaginé que quinze ans après la fermeture du bagne des faits étranges surviennent dans le village. Les malheurs se succèdent alors que les habitants s’épient et ne cessent d’être hantés par la culpabilité.
Et si les âmes des enfants venaient se venger de ce qu’ils ont subi !
Le passé ne peut s’effacer ni s’oublier. L’angoisse et la peur ne quittent plus les villageois.
L’heure a sonné, chacun va récolter ce qu’il mérite !
En tête de chapitre, l’auteur a repris des extraits du registre d’écrou pour nommer des enfants incarcérés au bagne et décédés quelques mois plus tard sans motif.
Le roman est particulièrement bien mené. On suspecte tour à tour les personnages jusqu’au dénouement final.
Un excellent roman noir et un témoignage de l’horreur de ce bagne.