Astronomie, à la conquête de l'Univers
EAN13 : 9782916231501
ISBN :978-2-916231-50-1
Éditeur :Éditions Jean-Pierre de Monza
Date Parution :
Nombre de pages :500
Dimensions : 31 x 24 x 3 cm
Poids : 2840 g

Astronomie, à la conquête de l'Univers

Vendu par Librairie Papeterie Aux Lettres de Mon Moulin (Nîmes 30000)

69.00€
Ce très bel ouvrage retrace l'histoire d'une discipline qui, à travers toutes les civilisations, a longtemps oscillé entre astrologie et astronomie. Bravant le carcan de là religion, c'est en Europe que les adeptes de la révolution copernicienne vont faire basculer les mentalités, ouvrant la voie à des recherches qui bénéficieront, notamment, du perfectionnement des instruments d'optique. Au XXe siècle, marqué symboliquement par les premiers pas de l'homme sur la Lune, les progrès de la physique et l'avènement des observations depuis l'espace grâce aux grands télescopes et radiotélescopes, conduisent à des découvertes fondamentales sur la nature, la structure et l'évolution de l'Univers.

Mais cette science, à l'instar des astres qu'elle étudie, est toujours en mouvement : son histoire est semée d'embûches, d'espoirs, de découvertes ou de déceptions, et les astrophysiciens d'aujourd'hui sont encore en butte à de nombreuses énigmes. C'est ce qui rend si passionnant ce champ de connaissances, en perpétuelle expansion.

James Lequeux affirme ici une réelle ambition pédagogique, organisée autour de grandes thématiques, qui peuvent se lire de façon indépendante. Le lecteur croisera au fil des pages tous ceux qui, depuis le monde antique, ont partagé leurs intuitions et orienté leurs efforts vers la compréhension de la voûte céleste : Hipparque, Ptolémée, Copernic, Galilée, Kepler, Newton, Halley, Arago, Le Verrier, Foucault, Hubble, Lemaître. .. sans compter un bel aréopage de prix Nobel.

Une très riche iconographie, mêlant documents anciens, infographies et images les plus récentes, contribue à faire de cet ouvrage un livre de référence : "Astronomie, à la conquête de l'Univers" a reçu le soutien de l'Observatoire de Paris, qui lui a largement ouvert ses archives.

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.