Conseils de lecture

Nos âmes la nuit
8,00
par (Libraire)
21 mars 2020

Tendresse absolue

Dans une petite ville du Colorado, la nuit venue, Addie invite son voisin Louis à dormir chez elle simplement pour ne plus faire face seule à l'angoisse du jour qui meurt. Ils sont tous deux veufs depuis beaucoup trop longtemps et la solitude pèse. Au fil des confidences qui s'amorcent, l'amour se révèle peu à peu à l'âge où on ne l'attend plus. La sagesse, Angie et Louis, ne la veulent pas dans les actes mais ils l'expriment en mots d'amour. Faisant fie des allusions des autres, ils veulent être libres de s'aimer et de se sentir aimer.

Un superbe roman, troublant, poétique et d'une tendresse absolue.
Une merveilleuse histoire d'amour.


Un monde à portée de main
8,00
par (Libraire)
21 mars 2020

Naissance de l'artiste

Quand Paula Karst, un peu perdue à la sortie du lycée, s’inscrit dans le célèbre Institut de peinture de la Rue du Métal à Bruxelles, elle n’imagine pas qu’elle en sortira peintre en décor spécialiste du trompe-l’œil, après avoir renoncé à son inscription en Fac de droit.
Là, Paula passera six mois d’un travail physique harassant pour apprendre les notions de la copie, enseigné par des professeurs exigeants.
L’art de l’illusion nécessite une connaissance parfaite de l’objet, de connaître intimement le sujet pour refaire le monde.
Paula va partager le quotidien de Jonas et de Kate. L’amitié qui unit le trio va se prolonger au-delà de la vie étudiante. Ils se retrouveront régulièrement pour se soutenir dans leurs projets : donner corps aux rêves les plus fous. L’image du faux permet de rêver, de donner un sens au vrai.
La naissance d’un artiste ou l’illusion de tenir le monde au bout de son pinceau.
Magnifique !


Les Guerres intérieures
19,00
par (Libraire)
22 août 2019

Faire face !

Le nouveau roman de Valérie Tong Cuong "Les Guerres Intérieures" interroge sur les pressions de nos vies au quotidien.

L'histoire d'un amour qui nous semble impossible tant le mensonge dans lequel s'enlise Pax paraît irréparable.

Alors que sa vie pourrait se tourner vers un avenir meilleur, Pax manque à tous ses devoirs et ne réagit pas malgré des bruits suspects.

Il apprend qu'un jeune homme a été agressé dans l'appartement au-dessus de chez lui. Pax culpabilise face à sa lâcheté.
Lorsqu'il comprend que c'est Alexis, le fils d’Emi dont il est amoureux, qui a subi cet acte odieux, il est encore plus envahi par la honte.
Emi, de culture franco-japonaise, n'a trouvé sa place qu’en devenant mère, alors qu'elle a vécu sous le poids d’une famille écrasante. L'incertitude concernant le devenir de son fils et ses propres erreurs professionnelles provoquent des tensions permanentes. Alexis est meurtri, il doit se reconstruire, retrouver un sens à sa vie.
Leur attachement à Pax permettra-t-il de dépasser les limites de l'impardonnable ?
Chaque personnage devra mener sa guerre intérieure pour s'affranchir de la violence et des injonctions de notre société.

Un roman d'une grande sensibilité que l'on ne peut pas lâcher !


JE L'AIME
19,00
par (Libraire)
16 août 2019

Amour Sacrificiel !

Le roman d'un amour indestructible mais dévastateur.
Une mère pétrie d'amour pour sa fille mais détruite par une passion sans limite pour le père de son enfant.
Une femme que sa propre mère a laissé dans l'ombre jusqu'à ignorer ses appels au secours. Elle a grandi sans amour, elle devient une femme qui cherche désespérément à être aimée.
Un jeune homme M, l'obsède. Elle ne vit que par lui, ne voit que lui, prête à tout pour lui !
Il deviendra son mari, lui donnera une fille, sa force. Pourtant M restera à tout jamais son unique rage de vivre !
Loulou Robert nous raconte l'histoire d'une mère qui s'est donnée d'un amour absolu jusqu'à la folie.
Un roman uppercut dans cette rentrée littéraire !


Le Ciel par-dessus le toit
14,00
par (Libraire)
12 août 2019

Envoûtant !

"Le ciel par-dessus le toit", ce titre tiré d'un poème de Verlaine, nous ouvre ici un conte familial qui pourrait être d'une grande noirceur, habité de violences sourdes. Mais Nathacha APPANAH y fait naître une profonde douceur, où se révèle peu à peu un amour indéfectible entre une mère et ses enfants.
Eliette, était une petite fille tellement belle que ses parents n'avaient qu'un seul souhait, la mettre en avant et l'exposer aux yeux de tous. Devenue transparente, la fleur s'est refermée pour devenir un cœur sec muré dans le silence.
À ses enfants, elle donnera, symbole de liberté, des prénoms d'oiseau et de fauve. Pourtant ils ne trouveront leur place dans ses bras qu'après la grave bêtise de Loup et son enfermement dans une maison d'arrêt au dessus de laquelle le ciel bleu comme la mer présage d'un avenir meilleur où l'amour, même imparfait, leur offre son plus beau sourire.